Hua–la, octobre 2018

Molécule, une musique en pôle position, a enregistré son dernier album électro parmi les étendues glacées du Groenland. Il capte le calme absolu de ces étendues glacées, tout comme le son du vent, de la neige, des craquements de la glace.
<Hua-la-la> onomatopée  le son de l’eau courante, également le son de la nature.  En outre il s’agit de quelque chose en commun entre la note musicale, la molécule d'eau et l’instrument à clavier.